International Society for the Oral Literatures of Africa Société Internationale pour les Littératures Orales Africaines
International Society for the Oral Literatures of AfricaSociété Internationale pour les Littératures Orales Africaines 

MESSAGE FROM THE PRESIDENT

 

I would like to welcome you to the International Society for the Oral Literatures of Africa (ISOLA). Ours is a relatively young organization, established in 1998 in Cape Town, South Africa, by a group of scholars drawn from across the globe, to foster the advancement of research in the various dimensions of African oral arts. Since then, ISOLA has retained its international profile through a membership of students, independent scholars, and academics working in Africa and around the world; with English and French as the official working languages of the Society, research interests have also expanded beyond the continent to the wider black diasporic communities in Europe and the Americas. Lately, through its affiliation with such international bodies as the International Federation for Modern Languages and Literatures (FILLM — www.fillm.org), an arm of UNESCO, ISOLA’s interests have widened to include advocacy, taking a proactive role in the preservation of African cultural artifacts in addition to protecting the creative rights of artists on the continent against exploitative practices.

Our biennial conferences remain the singular event bringing members together to share their research findings and forge new collaborative projects. We’ve held conferences in Gambia, Italy, Trinidad and Tobago, France, Kenya, among others. The 2014 conference took place at Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan, Cote d’Ivoire. The theme of the conference was “Oral Literature and Education,” a subject that attracted numerous papers ranging from studies on the pedagogical implications of oral tradition in African higher education to new iterations of performance arts in popular culture. Abidjan marked the first hosting of ISOLA conference in a French speaking African country, and in 2016, the conference will take place at University of Florida, equally marking the first time the Society convenes in the United States. Moving our conferences to these various venues reflects ISOLA’s commitment to a global profile and an acknowledgment of the fact that there are amazing locations of intellectual productivity on African oral performance studies worldwide; it is ISOLA’s objective to harness the incredible human resources in these spaces for the good of the discipline.

These are exciting times at ISOLA, with a new leadership eager to maintain the gains by past administrations and geared toward meeting new goals for the Society. Advances in technology, the explosion in internet access on the African continent, and the global consumption of African and African diasporic expressive arts offer tremendous scholarly opportunities for the study and appreciation of the dynamic nature of oral traditions in a technologized world. ISOLA will remain at the center of these studies, in Africa and around the world. We invite you to consider our objectives and share in our unflagging commitment to African oral arts. 

 

 

MESSAGE DU PRESIDENT

 

Je vous souhaite la bienvenue à la Société internationale pour les littératures orales de l’Afrique (ISOLA). C’est une organisation assez récente, fondée en 1998 à Capetown en Afrique du Sud par un groupe de chercheurs venus du monde entier avec pour but d’encourager la recherche dans différents domaines relatifs aux arts oraux d’Afrique. Depuis cette fondation, l’ISOLA s’est construit un profil international par l’adhésion d’universitaires, d’étudiants et de chercheurs indépendants qui travaillent en Afrique et ailleurs. L’anglais et le français sont les langues de travail officielles de la Société. Les sujets de recherche se sont étendus en dehors du continent, dans les communautés de la diaspora noire en Europe et aux Amériques. Récemment, à travers son intégration à des groupes internationaux tels que la Fédération Internationale pour les Langues et Littératures Modernes (FILLM — www.fillm.org), une division de l’UNESCO, ISOLA a élargi son champ d’investigation à la défense des droits des artistes créateurs du continent contre les pratiques d’exploitation, s’engageant à jouer un rôle actif pour la préservation du patrimoine culturel africain.

Nos congrès biennaux restent le principal moyen de réunir les membres pour échanger au sujet de leurs recherches et lancer de nouveaux projets de collaboration. Nous avons tenu nos congrès en France, en Gambie, à Trinidad, en Italie, au Kenya et en Afrique du sud. Le congrès de 2014 a eu lieu à l’Université Félix Houphouët-Boigny, dans la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Le thème du congrès, “Littérature orale et éducation”, a attiré de nombreuses communications dont les sujets variés allaient des études sur les implications pédagogiques de la tradition orale dans l’enseignement supérieur africain à de nouvelles expressions littéraires orales dans la culture populaire. C’était la première fois qu’un pays francophone d’Afrique accueillait la visite de l’ISOLA. En 2016, le congrès aura lieu à l’Université de Floride, à Gainesville, ce qui marquera la première réunion de la Société aux Etats-Unis. Le déplacement de nos congrès dans ces différents sites reflète l’envergure internationale d’ISOLA et la reconnaissance du fait qu’il y a autour du monde des centres intellectuels dynamiques engagés dans la recherche sur les divers aspects de la littérature orale africaine. L’objectif d’ISOLA est de rassembler les riches ressources humaines de tous ces lieux de recherche dans l’intérêt de la discipline.

Avec une nouvelle équipe en place, les perspectives de la Société sont prometteuses. Tout en cherchant à consolider les avancées réalisées par les dirigeants antérieurs, il y aura de nouveaux objectifs à atteindre, de nouveaux sujets à explorer. Les progrès technologiques, l’explosion de l’accès à internet sur le continent africain et la diffusion globale des arts expressifs de l’Afrique et de la diaspora africaine offrent aux chercheurs de merveilleuses possibilités pour l’étude et l’appréciation de la nature dynamique des littératures orales dans un monde de technologie. ISOLA restera au centre de ces études en Afrique et de par le monde. Nous vous invitons à considérer nos objectifs et à partager notre engagement sans faille envers les arts oraux de l’Afrique.

 

 

 

CHIJI AKMA

President 

Contact us

International Society for the Oral Literatures of Africa (ISOLA)

 
BP 5364 Dakar_fann
Dakar, Sénégal

 

E-mail address: 

info@africaisola.org

 

Website:

www.africaisola.org

 

Print Print | Sitemap
© International Society for the Oral Literatures of Africa-ISOLA